REAL LIFE

Et après?

IMG_6993

Je m’interroge.

C’est un peu tôt, pour être objective. Ma douce merveille n’a même pas deux mois.

J’ai envie de souffler, de faire autre chose. C’est normal, de vouloir faire un break, quand on a deux enfants qui ont 15 mois d’écart, non?

Donner la vie à deux enfants en moins de deux ans, ce n’est pas rien. Je suis une maman comblée.

Ca n’était pas prémédité, mais ce n’est pas non plus « un accident ». Je n’ai pas à me justifier, mais bon, posons le contexte…

C’est un choix de vie, qui nous surprend parfois encore nous-même (surtout en ce moment en fait), mais un choix quand même.

La maternité est une fabuleuse aventure, que j’aime vivre pleinement. J’aime être là pour accompagner mes enfants dans leurs découvertes. Etre là pour les premières fois. M’imprégner de leur émerveillement.

Chaque chose en son temps et un temps pour tout. Le temps d’être mère, pour moi, c’est maintenant.

Et après?

Etre mère ce n’est pas ma finalité. Je suis multiple. Je suis maman. Je redeviendrai femme. Et working girl. Retravailler, il le faudra bien.

Ma vie ne se résume pas à mes enfants.

Cette deuxième naissance est pour moi une renaissance. L’arrivée de notre deuxième enfant, remet toute notre oganisation en perspective. Et mes envies aussi.

Je ne sais plus trop.

Je ne veux pas laisser la quantité de temps passée avec eux prévaloir sur la qualité.

D’ici quelques mois, peut être quelques années, peu importe quand finalement,  que vais-je faire, après ?

Est-ce que ce ne serait pas plus épanouissant pour moi de reprendre une activité « à l’extérieur »? Pour voir autre chose? Renouer avec une vie sociale? Et utiliser mes compétences? Peut être un mi-temps?

Le travail « au bureau », les responsabilités qui vont avec me manquent. Mais je ne me vois pas faire que ça.

J’aime mon activité d’assistante maternelle, mais là tout de suite, les enfants je sature un peu!

Il est trop tôt pour que je décide, de façon objective. La fatigue et les tâches domestiques à répétition me donnent envie de m’échapper…

Je me laisse quelques mois pour creuser de nouvelles idées.

Donner la vie c’est l’occasion de redessiner les contours de sa vie. Tout un équilibre à recréer…

Publicités