EN CUISINE, REAL LIFE

Vers une alimentation différente #1

IMG_9403

Il y a longtemps c’est bien simple, je consacrais le budget minimum à l’alimentation. J’avais peu de moyens et je préférais mettre de l’argent ailleurs (dans les voyages par exemple) alors j’achetais quasi exclusivement des produits premiers prix.

Puis j’ai commencé à gagner ma vie, à me poser et petit à petit les choses ont commencé à changer.

Ensuite, il y a eu le passage, presque radical, au bio.

Après un petit burn out, je lisais beaucoup, méditais chaque jour, m’interessais à plein de techniques de développement personnelles (reiki, EFT, Ho’oponopono et j’en passe) ainsi qu’à l’alimentation (équilibre acido-basique, bienfaits du cru etc)

Mister bonheur pas branché bio au départ, m’a suivi dans mon délire. Quand il fait les courses il sait qu’il faut prendre les céréales demi complètes bio, les lentilles bio, le beurre bio, la farine bio. On choisit des légumes bio ou non/peu traités de producteurs locaux que l’on connaît. Je ne suis pas tout bio, ni radicale. Certains produits bio transformés sont bourrés de cochonneries et j’achète plein de produits pas bio du tout, en privilégiant la qualité et la simplicité. Mais les aliments de base c’est bio, voilà.

Et puis Petit bonheur est né. Je l’ai allaité jusqu’à 6 mois, on a débuté la diversification tranquillou bilou. Les traces de la prématurité s’estompaient, il grandissait bien.

Sauf qu’il a été souvent malade à partir de 9 mois (et son entrée à la crèche, un jour par semaine), avec des maladies ORL à la chaîne, une toux récalcitrante. En plus de l’homéopathie, des antibio qu’il a pris fréquemment genre 1 semaine sur deux (sic!) et du traitement de fond pour l’asthme du nourrisson, je me suis penchée sur la question de l’alimentation.

Il n’a pas d’allergie connue (prise de sang à l’appui) et pourtant nous avons fait le choix il y a plus de deux ans, d’éviter de lui proposer des produits laitiers de vache (PLV pour les initiés).

Dans une optique de naturopathie, de santé, de prévention, les produits laitiers, en particuliers les PLV, sont à éviter, surtout en cas de trouble ORL. Je le sais. Mais franchir le cap de supprimer le lait pour un enfant, mon premier enfant, ce n’était pas si simple…

Cette décision, qui impliquait l’arrêt du lait de croissance recommandé par le pédiatre, ainsi que les petits suisse du goûter (remplacés par les yaourts de brebis ou de l’étorki) n’a pas été facile à prendre. Pour un premier enfant on se pose pas mal de questions et le lait c’est quand même la base de l’alimentation des tout-petits. Qui a dit que c’était facile d’être parent?!

Mister bonheur n’était pas chaud-chaud au départ, il s’est laissé convaincre. Le sentiment d’impuissance face aux maladies épuisantes à répétition à joué. Il fallait qu’on essaye tout ce qui était possible pour le bien-être de Petit bonheur.

Voilà, je voulais attendre un peu, avoir du recul pour en parler. Je ne sais pas si cela a porté ses fruits ou s’il a « fait son immunité » mais depuis qu’il boit du lait végétal (spécial tout-petit et enrichi qui coûte une blinde au départ puis laits végétaux « classiques » à l’avoine, l’amande, au riz, épautre etc) il est beaucoup moins malade et on a arrêté au bout de quelques mois, avec l’accord du pédiatre, le traitement de fond pour l’asthme. Vu que Petit bonheur n’est pas allergique, il consomme parfois des PLV, pas question d’empiéter sur la vie sociale, mais à trois ans passé il boit encore du lait végétal.

BELLE ET ZEN

L’envie d’être jolie

20140926_152226

20140730_131745 (1)

Vendredi dernier en passant refaire un stock de liniment pour ma progéniture j’en ai profité (une fois n’est pas coutume, pourtant ça devrait 😉 pour me prendre quelques produits de soins, en mode je pense à ma pomme, un point c’est tout!

J’ai pas fait les choses à moitié et je suis repartie avec un exfoliant Nuxe, un masque hydratant et une crème de nuit lissante Weleda (ok l’odeur est un peu forte), ma crème de jour Sanoflore qui va bien, un gommage de douche Malvita qui fait la peau toute douce et qui sent tellement bon, et même un masque pour les cheveux colorés (oui j’ai sauté le pas).

Depuis plusieurs années (depuis que je suis maman quoi) je me contente d’un sérum et d’une crème hydratante pour le visage et d’un lait pour le corps (sinon vraiment ça tire) et je me maquille que rarement, pour les occasions. J’avais tout juste le temps de prendre une douche avec l’un qui tambourine à la porte ou l’autre qui pleure, bref service minimum de la beauté!
Là, ça y est, j’arrive à retrouver 10 minutes d’affilées, j’ai envie de me chouchouter, pour passer le cap de l’automne à l’hiver en douceur, pour faire un pas de plus vers la confiance en moi.

Alors non je ne passe pas une heure dans ma salle de bain le matin, mais oui j’ai ressorti ma crème teintée, j’applique un soupçon de fard à paupière, une touche de mascara.

J’avais oublié tout ça et pourtant il suffit de pas grand chose parfois pour débuter la journée en se sentant bien.

EN CUISINE

Scones hyper bons au potimarron

20141007_110212

Je suis une fille qui liste pour avancer et accomplir de petites choses.
J’avais noté pour cette semaine trouver une idée originale de cuisiner le potimarron  et tester les scones.
Donc quand j’ai ouvert un agenda avec des recettes de Cléa (qu’on ne présente plus, si?) et que j’ai lu « scones de potimarron au fromage et aux fruits secs », j’ai dit banco! En plus j’avais TOUS les ingrédients sous la main. Si c’est pas un signe ça?!

J’ai bidouillé les proportions parce que je ne sais pas suivre une recette à la lettre, sans la modifier ne serait ce qu’un peu, mais c’était pas mal du tout.

Pour des scones pour 6/8 personnes il vous faut:

125g de purée de potimmarron écrasée à la fourchette
2 cuillières à soupe d’huile d’olive
50g de feta (ou chèvre ou ricotta)
2 œufs
250g de farine(s)
2 cuillères à café de levure
50g de polenta
50g de raisins secs (ou figues coupées en dés)
30g d’etorki coupé en dés

Mélanger la purée de potimarron, l’huile, la feta et les œufs.
Saler. Incorporer la (les) farine(s), la levure et la polenta.
Mélanger pour obtenir une boule de pâte.
Incorporer les fruits secs et le fromage en cube.
Abaisser en laissant une hauteur de 2 cm et découper les formes au couteau
Cuire sur une plaque à 180° pendant 25 minutes

Verdict? Une recette gourmande, rapide et qui change. Le potimarron passe inaperçu les enfants en ont redemandé (alors que Petit bonheur boude les légumes depuis un sacré bout de temps). La semaine prochaine je teste les cupcakes chocolat potimarron, chiche?

BELLE ET ZEN

Mon vanity d’été

Toute l’année je me la joue minimaliste en matière de cosmétiques. Par manque de temps, d’envie, par habitude.
J’ai mes produits qui vont bien, que j’affectionnent que j’utilise jusqu’à la dernière goutte et que je rachète les yeux fermés, dès le flacon fini.

L’été, j’aime bien me faire une petite trousse un peu plus fournie. Petit plaisir de vacances où j’ai davantage le temps de prendre soin de moi! Parce que derrière la mère il y a la femme qui mérite d’être chouchoutée.

Cette année j’emporte :
20140730_192026

Pour le visage:

Crème des saisons Sanoflore
Un petit délice bien toléré par ma peau sensible. Elle hydrate comme il faut, pénètre vite, ne laisse pas de film gras et sent si bon. L’essayer c’est l’adopter, peut être même pour le reste de l’année?!

Eau micellaire Bioderma que j’utilise toute l’année et qui va tellement bien que je n’ose plus en changer avec cette fois le format mini-flacon + pratique pour les vacances que le gros bidon!

Bronzer Bourgeois. Parce que c’est les vacances et qu’un peu de poudre de perlimpinpin le soir, après la douche et avant de sortir, ça fait parti du folklore.

Crème fondante visage SFP 50. Peut être pas indispensable c’est mon petit plaisir de l’été!

Pour le corps

Douche de douceur (tout un programme!) Melvita à l’amande, au miel et au coquelicot, pour son onctuosité et son parfum

Exfoliant à la pulpe de groseille, Nuxe bio. Le petit format qui va bien pour me faire la peau douce.

Huile prodigieuse de Nuxe, mon huile fétiche qui me plonge direct dans l’ambiance avec son parfum vacances.

Solaires: Spray Bioderma SPF 50 (même si j’ai une peau qui bronze bien) et lait après soleil de la même gamme.

Et toi? des produits chouchous?

EN CUISINE

Qu’est ce qu’on mange? #1

Petit bonheur me demande chaque jour « on mange qui maman? » 🙂

20140619_075340

Des fruits au ptit déj’

20140601_111446Brunch de compet pour un dimanche en amoureux : melon, croissant, saumon fumé maison, fromages de chèvre fermiers, jus de fruits artisanal

20140529_191355

Salade de lentilles, oignon nouveau et écrevisse

20140621_114207Souris d’agneau caramélisée et semoule aux graines (amandes, pistaches, pois chiche)

20140603_112724poulet fermier et pommes de terre rôtis, épinards frais

20140619_094746

Des tartes salées avec légumes planqués qui font l’unanimité

20140524_191622Mini sandwich : rillette de crabe et ricotta et mesclun

20140620_194046

Courgette crue rapée, tomates, feta, oignons nouveaux, menthe et coriandre. Parfait pour dîner léger

ETRE PARENTS

La voie du milieu

J’aime que tout soit rangé, mais il y a toujours un peu de bazar dans un tiroir, sur un coin de bureau. C’est signe de vie, non?

J’avais dit pas de télé avant 3 ans, et puis il a eu deux ans, j’ai négocié les règles avec moi-même et j’ai assoupli.

Chez nous les repas sont fait maison mais pas forcément sophistiqué, le jambon-coquillette a fait ses preuves les jours de speed. Et je donne un petit pot tout près à Jolie douceur, à l’occasion, si ça m’arrange.

De la même façon,  on consomme des légumes bio, des algues, des céréales complètes, on va au marché, mais on a aussi des haricots au congèle et Mister bonheur va régulièrement nous chercher des croissants ou me rapporte une mangue qui vient de loin, parce que c’est mon fruit préféré.

On n’a pas de micro-ondes (depuis 5 ans, par choix et on le vit très bien) mais si on va quelque part, on s’adapte et il arrive qu’on l’utilise chez nos amis.

On a supprimé le lait de vache pour Petit bonheur (et il va beaucoup mieux depuis) mais de temps en temps, il se régale d’une part de quiche maison ou un gratin avec de la crème.

Je suis du genre relou sur les horaires pour les enfants mais lorsqu’on part en vadrouille et que la sieste est + courte que d’habitude, pour une fois, ça va, hein (enfin en théorie, parce qu’en pratique enfants fatigués c’est pas la panacée).

Je ne suis pas adepte du cododo (JE dors mal ainsi) mais en cas de poussée dentaire ou autre maladie infantile on préfère qu’il/elle dorme avec nous plutôt que de pas dormir du tout.

On a beaucoup de jouets en bois, mais les little people très chouettes aussi.

Je ne suis pas pour les vaccins à gogo mais pas non plus butée ou inconsciente.

L’homéopathie est mon amie mais parfois ça ne suffit pas.

On bouquine beaucoup, mais on choisit le contenu (Petit ours brun qui donne une bonne fessée à sa poupée on oublie)

J’achète les fringues des loupiots en brocante, mais je ne peux m’empêcher de craquer pour les pièces Petit bateau, Jacadi et compagnie.

J’ai aimé allaiter mes enfants, mais je n’ai jamais culpabilisé de donner un bib de temps à autre pour souffler.

On met en place des bases de l’éducation bienveillante, cela étant, on pose fermement des limites, un cadre et on rabâche les interdits.

Je ne donne pas de fessée, ça ne veut pas dire que je ne me fais pas respecter. Ici le chef c’est moi 😉

J’encourage la motricité libre, mais ma fille joue aussi dans son parc.

Le maternage ça me parle, mais pas l’esclavage!

On fait des activités créatives, des dessins, de la peinture, des petits animaux bidouillés, de la pâte à modeler mais certains jours, même pas en rêve.

Je suis patiente, très patiente, mais des fois j’en ai marre.

Un pas après l’autre, sur la voie du milieu…

039

BITS + PIECES, TRAVEL

Bits + pieces #17 les vacances en famille

Quand on dit Bretagne, ça ne vend pas forcément du rêve. C’est pas Tahiti, Corse ou Italie.

Et pourtant…

On y a passé des vacances exquises, on ne peut plus parfaites, pour décompresser en toute simplicité, entre terre et mer. Entre père et mère.

Comme quoi simplicité et bonheur peuvent être synonymes.

On a fait le plein de bons produits (galettes, moules, far aux pruneaux etc) locaux et souvent bio.

On s’est baigné (oui on a osé!) et Petit bonheur en a redemandé.

On s’est aussi beaucoup baladé et on en a pris plein les yeux. Mais ça on en reparle demain, avant de passer à autre chose…

495

Plage pour Petit bonheur

120

Escapade romantique à Erquy

173

Drapeaux

380Ah les hortensias!176

On a joué le jeu des produits locaux

057

Les délicieuses galettes de blé noir

081Tendresse entre père et fils

242

Retour de pêche à la palourde

429Jolie Douceur épanouie

143

Humour breton

192

Les pieds dans l’eau!

413

Marée basse

346