MES GONES

Deux ans

Ce matin, tu es venue nous rejoindre pour un petit câlin. On a chanté Joyeux anniversaire encore ensommeillé.

Tu suçais ton pouce en souriant et tes yeux pétillaient.

J’ai sniffé encore et encore ton odeur de bébé. Deux ans ma douce.

Petit bonheur s’est mis à chouiner parce qu’il aurait voulu que se soit aussi son anniversaire.

On a pris le petit déj tous les 4, j’ai préparé les petits sandwichs comme vous aimez. Il a fallu accélérer. Le timing du lundi matin est serré et Mister B. tient à sa ponctualité du début de semaine. Et puis c’était la rentrée…

On a pris un moment toutes les deux avant l’arrivée du minipouce.

On a joué, on a chanté. Tu m’as accaparée toute la matinée.

Au moment de déjeuner, tu jouais seule, tranquillement, arf!

Tu m’as demandé de t’aider avec ta fourchette. Pas parce que tu n’y arrives pas, tu maîtrises bien le geste maintenant, mais tu aimes que je fasse l’avion, atterrissage, miam! Comme je le fais pour le minipouce.

Au moment d’ouvrir les petits suisse tu as insisté comme chaque jour « non c’est moi d’abord » puis « c’est ficile, c’est maman alors ». Et tu as crié alors que j’allais jetter les opercules au lieu de les mettre « là à côté », pour toi c’est si important.

Tu t’es réveillée de la sieste un peu contrariée.

On a regardé ton album de naissance 5 ou 6 fois, tu réclamais « encore un peu » dès qu’on avait terminé.

On a fait un gâteau madeleine tout simple, tu étais fière de participer. Les rainbow cakes attendront…

J’ai préparé la table pour le goûter, rien d’extravagant, mais il y avait les verres rigolos que tu adores et des pailles.

On fera la fête ce weekend mais quand même, toutes les occasions sont bonnes pour se sentir unique et appréciée, non?

On a chanté, papa tenait tes cheveux délicatement pendant que tu soufflais tes deux bougies.

Petit bonheur, filou comme il sait l’être, a déclaré, d’abord je te prête mes jouets et toi tu me prêtes tes cadeaux, d’accord?

On a fait une partie de jeu du verger et tu lançais le dé avec une dextérité qui nous a tous épatés.

Mister bonheur est parti en catastrophe parce que l’alarme du restau s’est déclenchée et j’ai débarrassé, rangé, nettoyé tous les morceaux de gâteau collé (surtout sous la chaise du minipouce en pleine découverte de l’autonomie…) pendant que vous vous foutiez sur la tronche jouiez avec Petit bonheur.

A l’heure du bain, tu as un peu pleuré en voyant ton ventre « non pas varicelle, enlever varicelle ». C’est bientôt fini ma douce.

Tu as voulu passer ta robe neuve sur ton pyjama et je n’ai pas cherché à négocier.

Tu es venue dans mes bras, pour y rester un long moment en fin de journée, le reste pourrais bien attendre et ça serait un soir à coquillettes…

J’ai repensé avec une tendresse si particulière à ta naissance merveilleuse (et réconciliatrice) il y a deux ans.

Il me semble que tu es née avant hier et que tu es là depuis toujours.

J’ai pris un bon shoot de l’odeur de tes cheveux, emplie de gratitude pour ta présence rayonnante.

Deux ans ma douce.

Merci de  nous avoir choisi

IMG_9424

MES GONES

Trois ans

Samedi, mon Petit bonheur tu as soufflé tes trois bougies tant attendues!

Trois ans.

Forcément j’ai repensé à ce matin particulier, où la joie et l’émotion sont entrées par la grande porte dans nos vies, nous faisant aimer pour toujours le mois de novembre.

Un mardi matin, et toi si petit, arrivé trop tôt, trop vite, que je n’ai vu quelques secondes seulement avant notre transfert en neonat.

Il aura fallu plusieurs jours pour oser entrer en contact spontanément, pour oser te toucher ou te prendre sans être effrayée par tous ces fils et tous ces bips, plusieurs semaines pour tisser ce lien si fort qui nous lie et plusieurs mois pour apprendre à se connaître et à grandir ensemble.

Trois ans. La toute petite enfance derrière toi maintenant.

La sucette encore souvent vissée, le doudou trimballé.

Tes petites manies qui me font sourire.

Ta détermination, quoi qu’il arrive.

L’école, la cantine, les copains.

Les mercredis aprèm, avec papa.

La baleine, le vers de terre et le ouistiti qu’on écoute dans la voiture quand tu t’impatientes et que tu connais par cœur.

Ta petite main qui se glisse dans la mienne sans demander.

Le vélo bleu à roulettes et le casque rouge tant désiré, les premiers playmobil et tout un monde, le tien, à créer.

20141111_163237

MES GONES

J- 5 avant le toisième anniversaire

20141102_151050

Samedi mon grand, tu souffleras (probablement plusieurs fois) tes trois bougies tant attendues.

Voilà deux mois que tu demandes chaque jour si c’est aujourd’hui ton anniversaire. Ca y est on compte les dodos…

Le jour J des ballons multicolores seront accrochés et on fera, probablement ensemble, un bon gâteau au chocolat (peut être celui là).

On te demandera si tu en veux une petite part et tu répondras « un gros gros pour moi ». Tu ne fais rien à moitié.

Il y aura des petites surprises, oh rien de fou, de jolies assiettes avec des animaux rigolos et des gobelets assortis, des bonbons (tes premiers!!) et des chapeaux pointus. La fête quoi!

On regardera des photos, de quand tu étais « petit comme ça », je te raconterai ton histoire encore une fois et ce merveilleux matin de novembre qui a changé nos vies et chamboulé nos cœurs de parents.

Tu me demanderas souvent et pourquoi? En ce moment tu n’as que ce mot à la bouche.

Tu t’émerveilleras de tes cadeaux et tu refuseras que ta sœur s’en approche en disant c’est MES jouets, d’accord? C’est pas à toi.

Tu viendras de blottir contre moi, et je snifferai encore cette odeur que j’adore dans tes cheveux quand tu as chaud. Tu attraperas ma main avec la petite tienne et je me dirais profite, profite, bientôt il s’envolera.

Avant de te coucher, on lira une histoire, tu me diras c’est toi qui racontes maman et tu me tendras un deuxième livre en disant çui la maintenant. Avant d’éteindre je te dirais que je t’aime, pour toute la vie, je te demanderai si tu veux un bisou, tu répondras deux bisous et deux câlins, parce que tu en veux plus, toujours plus.

20140712_093037

Participation à Un lundi parmi tant d’autres, un RDV proposé par Zaza et Alice

LOVE ETC..., TRAVEL

Escapade gastronomique et romantique en Côte d’or

En juillet, on a eu un grand weekend de 3 jours.

Mister bonheur ferme rarement le restau les jours fériés, mais là il m’a dit banco pour le lundi off!

Après avoir soufflé les bougies et déposé les enfants entre de bonnes mains, on a filé en Bourgogne.

Oui encore! Un peu plus au nord, à Saulieu, cette fois. Mister bonheur me bassinait rêvait de dîner dans un restaurant étoilé et chez Loiseau en particulier alors l’équation child free et anniversaire semblait parfaite…

J’ai réservé deux nuits à l’hostellerie de la tour d’Auxois, qui ma foi est un lieu accueillant et plein de charme, pour un rapport qualité/prix très honnête. Dommage que le petit déj’ ne soit pas inclus et un peu plus fourni côté salé (Mister bonheur apprécie les œufs et les saucisses lorsque l’on est à l’hôtel).

On s’est baigné le premier jour dans une eau chauffée mais revigorante (la méteo n’était pas de la partie) avant de se faire un petit (enfin petit, petit…) apéro au champagne et d’aller dîner au restaurant de l’hôtel. La salle était très agréable et la cuisine savoureuse, travaillée avec des produits de qualité et du pain maison!

On se réservait le dîner gastronomique pour le 2e soir, pour le côté crescendo du weekend.

20140713_201141

20140712_171330
plaisir suprême: la lecture au bord de la piscine. AU CALME

 

20140712_174615

20140712_204136
tartare de st jacques et granny Smith
20140712_212254
filet de bœuf
20140712_223850
sablé breton aux abricots

 

Le dimanche on s’est baladé à Beaune, ville coup de cœur, avant de poursuivre la route des grands crus avec évidemment une petite pause dégustation à base de Meursault, Gevrey Chambertin, Volnay, Chassagne Montrachet.

 

20140713_121227
Beaune

 

20140713_122308
beaune
20140713_154423
Route des grands crus

Coup de cœur pour la Bourgogne, ses paysages, ses pierres, sa richesse culturelle et gastronomique.

On aura passé deux weekends super sympas, avec deux ambiances très différentes et  l’envie de découvrir davantage cette jolie région, lors d’un prochain long weekend, avec les enfants cette fois, car la Bourgogne regorge d’activités, de découvertes et de jolies balades à 1h ou 2h de Lyon.

 

EN CUISINE

Un anniversaire au top avec Be chef kids

20140711_192826

Le weekend dernier on a remué ciel et terre pour faire garder les enfants et partir en amoureux avec Mister bonheur pour son anniversaire. Un très (très) chouette programme nous attendait (et une bouteille de champ’ dans la valise)

J’avais quand même envie de faire un petit quelque chose avec les enfants, pour marquer le coup en famille.

Donc quand Be chef m’a gentiment proposé de tester son concept anniversaire, j’ai dit oui. A la base, le concept est prévu pour l’anniversaire des petits mais même les grands ont droit à un joli gâteau, non?!

J’ai donc choisi sur le site le gâteau que l’on réaliserait avec mes petits assistants.

Le roulé me plaisait bien mais Petit bonheur n’aime pas la confiture. Le gâteau choco-chocolat m’a semblé plus accessible et je savais qu’il plairait.

Be chef nous a livré le kit pour confectionner le gâteau à l’heure choisie (pas comme le facteur qui vient TOUJOURS sonner pendant la sieste).
J’aurais pu passer à la boutique qui est dans mon quartier, mais j’ai vraiment apprécié de ne pas avoir à me trimballer le sac en plus des trois loupiots excités.

Après un réveil général à 5h40 (coucou les dents de Jolie douceur) j’ai proposé aux enfants de faire le gâteau, bien qu’un peu au radar, pendant que Mister bonheur avait le privilège de roupiller encore quelques heures.

Petit bonheur, qui adore cuisiner, est allé chercher son marche pied illico presto. On fait la quiche maman? Non pas cette fois. On va faire un gâteau d’anniversaire pour papa. Tout seul maman. Oui (presque) mon chat.

Pour une fois on avait tout sous la main (des produits frais s’il vous plait) ça change! On a beau avoir notre petit restau, chez nous il manque souvent un ingrédient (oui même des œufs, du sucre ou de la farine) pour réaliser une recette aussi simple soit-elle.

Avec le kit, tout est pré-préparé et dosé. Je trouve que ça aide drôlement pour cuisiner avec les petits et ça simplifie la vie côté nettoyage.

Je n’avais pas de moule rond (il doit être planqué avec nos petites cuillères à mon avis) (par contre j’ai une mandoline, un couteau électrique et d’autres ustensiles que je n’utilise jamais) mais ça l’a fait quand même.

On a suivi les instructions, c’était fastoche, même pour mon deuzan et demi.

Au bout de 25 minutes à 150° (temps de cuisson prévu) le gâteau n’était pas cuit (à cause du moule rectangulaire moins large que prévu?). Au bout de 45 minutes, quand je l’ai démoulé non plus. Oups! J’ai remis le gâteau dans le moule et un peu plus tard c’était bon. Très bon même et avec le glaçage ni vu ni connu!

20140711_192840

20140711_192951 (1)

20140712_071001
verser tout seul
20140712_071228
casser les oeufs
20140712_071333
tourner
20140712_071321
très vite
20140712_093037
et voilà!

Mister bonheur était drôlement ému et Petit bonheur a soufflé trois fois les bougies après avoir chanté « joyeux niversaiiiire »!

BITS + PIECES

bits + pieces #21

Un bits + pieces et quelques news de février où ça dépote, où les idées germent, où les changements se posent en douceur.

On a fêté dimanche le premier anniversaire de Jolie douceur. Une belle journée comme on les aime, ensoleillée qui plus est. Normal pour notre petit soleil 😉

L’arc en ciel de Grimm’s que vous m’aviez judicieusement conseillé en commentaires à fait son apparition. Succès total auprès des grands et des petits!

arc en ciel

La semaine dernière j’ai débuté l’aventure des Quinny Reporters, avec une Yezz blue loop d’un bleu turquoise magnifique, assortie aux yeux enivrants de Jolie douceur.

20140219_163147

J’ai fait des galettes végétariennes aux lentilles corail. Je me suis inspirée cette recette librement adaptée avec du petit épeautre à la place du boulgour et des carottes planquées. J’ai tout dosé à l’œil. On s’est régalé et Petit bonheur en a redemandé!

005

Les enfants ont fait des siestes en décallé (Jolie douceur le matin et Petit bonheur plus longtemps l’après midi) ce qui m’a permis de passer de jolis moments de qualité avec chacun et c’était drôlement agréable. Admirez notre chef d’œuvre en pâte à modeler!

pate à modeler

Petit bonheur nous fait une récidive du terrible two et pour nous donner du courage il nous distribue de vrais bisous qui claquent et me fait de gros calins qui mettent du baume au cœur. Il me dit aussi t’aime maman et me cueille des fleurs de pissenlits. Je fonds.

20140222_173821

 

Tout près le bout du monde, un livre qui ne se lâche pas, tant qu’on ne l’a pas fini. On y trouve des petits morceaux de vie, des petits rien qui redonne la joie, l’espoir et la foi en l’existence. Un peu dans l’esprit de Et puis Paulette de Barbara Constantine que j’ai lu avec le même enthousiasme cet été.

002

ETRE PARENTS

Préparer l’anniversaire de Jolie douceur et la célébration des parents

Pour célébrer la naissance de Jolie douceur j’avais concocté une petite Papa box home made, pour Mister bonheur qui le méritait bien.

On avait passé des moments difficiles, pendant la grossesse (merci les hormones et l’hyperémotivité), avec mon hospitalisation et la menace d’accouchement prématuré qui nous avait bien fait flipper, puis à mon retour à la maison alitée pendant quelques semaines, où il a fallu revoir complètement notre organisation pour un temps. Mister bonheur a été hyper sollicité et parfois… un peu déboussolé.

J’avais envie de le chouchouter à ma façon, de lui montrer avec cette box surprise combien son soutien et son implication sont précieux à mes yeux.

Je voulais vous en parler de cette box, avec des photos trop belles que j’aurais faites, mais on a vécu l’instant sans l’immortaliser, le temps a filé et l’eau couler sous les ponts depuis…

Rien de fou-fou dans cette papa box, simplement quelques bricoles:

+ une boîte d’ampoule de ginseng/guarana/propolis et un tube d’acerola (il faut bien ça!)

+ un bon pour une grasse mat’ à dégainer quand ça lui chante (sympa, non?)

+ deux places pour un match de foot au stade, histoire de décompresser avec un pote

+ une photo de nous quatre

+ des jeux à gratter avec les signes respectifs de chacun des membres de notre famille

Pour les deux ans de Petit bonheur j’ai décidé de célébrer mon anniversaire de maman.

Le premier anniversaire de Jolie douceur approche et j’ai bien envie de perpétuer cette tradition de se célébrer nous aussi parents, avec une petite attention. Vous me direz, y a déjà la fête des mères et la fête des pères? Et alors? Doit-on se limiter à un seul jour, commercial qui plus est, alors qu’on donne tant de nous-même au quotidien et qu’il s’agit d’une date particulière dans notre histoire?

Le jour de la naissance de Jolie douceur était un jour exceptionnel pour Mister bonheur comme pour moi, le jour où nous sommes devenus parents pour la deuxième fois (en 15 mois 1/2) et ce n’est pas rien!

Et puis c’est un moyen de lui témoigner ma gratitude pour le père formidable qu’il est pour nos enfants.

En attendant, on prend un peu d’avance côté célébration, on part en week end demain, (ne me demandez pas où, je n’en sais encore rien) tous les deux. Après les deux semaines pourries moisies côté sommeil qu’on (enfin surtout moi cette fois) vient d’endurer une bonne nuit et une grass’mat’ sont les bienvenues.

anthurium feuille