LOVE ETC..., TRAVEL

De vraies vacances à quatre c’est possible?

Nos premières vacances en famille, à trois, nous les avons passé en Italie. On avait voyagé de nuit (non le retour de nuit n’était pas une super idée…) et  Petit bonheur à 9 mois était bien tonique et dormait comme un loir, assommé par la chaleur. J’attendais Jolie douceur… On allait à la plage tôt le matin, on siestait et on ressortait le soir, en mode méditéranéen.

Les deux années suivantes, on a opté pour la Bretagne. On était archi crevé et mes parents nous ont laissé faire de bonnes nuits (reconnaissance éternelle). La première année on est parti un weekend en amoureux et cinq jours l’année suivante. La perspective de dormir et de se retrouver à deux motive pour faire un tel voyage avec deux petits.

Mis à part ces breaks à deux, les journées étaient tellement intenses avec les enfants que je ne garde pas le souvenir d’un sentiment de « vraies vacances » bien qu’on aient passé plein de super moments.

On a fait de nombreuses virées à quatre et quelques sorties à la journée avec l’un ou l’autre des enfants, c’était l’occasion de passer du temps privilégié avec chacun. Mais c’était bien relou pour des vacances. Petit bonheur se détachait sur l’autoroute (comment augmenter la tension parentale en moins de deux), hurlait de fatigue dans la poussette (alors que TOUS les enfants croisés dormaient profondément. L’air marin…)  Et puis cette logistique qui rend tout un peu plus compliqué.

L’année dernière le sommeil des enfants était vraiment chaotique et même si on a essayé de profiter, ça nous a lessivé, d’ailleurs j’avais hâte de rentrer!

Cette année j’entrevois de nouvelles perspectives, plus douces et joyeuses. On s’est fait quelques escapades au goût de vacances et on a tous kiffé. On arrive à être bien à quatre, en acceptant d’être disponible, de remettre parfois à plus tard le moment de bouquiner peinard, quand ils joueront tranquillement.

On peut à nouveau tenter de sortir (pas trop tard) le soir, on se sent un peu plus libre, maintenant qu’on a plus de couches à changer, de poussette à trimbaler (quoique des fois ça nous rend encore service), de chaise haute à prévoir, que les enfants mangent seuls, sont relativement autonomes et parlent.

J’ai vu des familles (pas dans la même configuration ceci dit) kiffer, mais pour nous clairement la toute petite enfance était sport. On s’en doutait, c’est autre chose de le vivre. Ca y est, ça va. Il y a encore des journées passe à trav’, mais elles sont de plus en plus rares. Un jour j’ai décidé de profiter de chaque jour, peu importe les circonstances, et qu’on avait pas besoin d’attendre d’être à deux pour passer un bon moment, y compris en couple.

Alors cette année pas de break à deux au programme mais trois semaines avec les enfants en Nitalie. Et l’intuition que ça va être génial!

061

TRAVEL

Un weekend improvisé à l’Isle sur la Sorgue

L’année dernière, à la même période on s’était fait un weekend love love  en Avignon en passant parl’Isle sur la Sorgue.

Il avait fait froid mais Mister bonheur avait décrété c’est chouette ici, on reviendra avec les enfants.

Ce weekend ça sentait le printemps à plein nez, j’avais envie de bouger avec les miens, pour se retrouver différemment, après plusieurs semaines bien remplies.

On n’avait pas fait de sortie particulière pendant les vacances scolaires alors que j’aime bien organiser une petite escapade (ne serait ce que pour la journée) pour l’occasion.

Bref samedi matin à 8h après avoir préparé les bibs et habillé les enfants, je me suis posée avec mon thé brulant et j’ai dressé une liste rapide. J’ai mis un poulet au four, pour le pic nic du midi, préparé une valise et réservé un logement à l’Isle sur la Sorgue.

Un peu plus tard, j’ai apporté une grande dose de café à Mister B et je lui ai dit on y va!

J’ai retrouvé le goût de liberté et de spontanéité, le goût d’avant quand on était deux et qu’on décidait au dernier moment de partir en weekend.

Bien sur on a adapté un peu le programme, limité les visites dans les boutiques d’antiquaires trop chargées (imaginez deux mini éléphants dans un magasin de porcelaine…), préféré les balades dehors. On est sorti dîner, assez tôt. Je crois que c’est la première fois qu’on se faisait un restau tous les quatre, le soir.

Le dimanche, on a pris le petit dej dans un troquet en terrasse avant de flâner et c’était doux.

IMG_9521

IMG_9514

IMG_9577

IMG_9542

IMG_9540

IMG_9546

IMG_9556

EN CUISINE, TRAVEL

Les adresses gourmandes à Edimbourg

Il y a quelques années j’ai passé plusieurs mois en en Angleterre. Si j’en garde de merveilleux souvenirs, je n’avais pas été vraiment conquise par la bouffe. A l’époque j’étais étudiante, puis j’avais un petit job mais peu de moyens. J’ai vécu plusieurs mois avec une chouette famille anglaise et découvert quelques spécialités sympas, des plats traditionnels mais rien de transcendant non plus.  Sauf côté patisserie, où j’ai pu gouté les meilleurs carot cake, cheese cake et scones ever.

A Edimbourg c’était différent. Déjà, on avait un petit budget sortie (pas mirobolant et c’est pas donné donné) suffisant pour se faire plaisir.

Quelques adresses gourmandes que nous avons aimé à Edimbourg:

The dogs, 110 Hanover Street

Un endroit parfait pour déguster un bon petit plat mijoté et se faire une idée de la cuisine écossaise traditionnelle.

L’endroit est un peu branché ( coucou le serveur au gilet en cachemire avec des têtes de mort!) et cool à la fois. Et la note était très correcte, que demande le peuple?!

20150130_135119

20150130_130900
queue de bœuf en croûte aux petits légumes et orge et lotte aux poireaux en croute de pomme de terre

 

The last drop Tavern, 74 Grassmarket

Un pub très sympa où le personnel est adorable et les plats, bien que simples (fish and chips, mash saucisse, burgers) sont vraiment bons et les frites croustillantes à souhait.

20150131_202408

20150131_202404

Mother India’s Café, 3 Infirmary Street

Pour changer un peu, parce qu’on adore ça et que ça faisait une éternité, un petit restau indien qui vaut le détour.

Les plats à partager étaient bien relevés mais tous succulents et le cadre est chouette.

20150131_153323

20150131_150540

The world’s end

Un pub très sympa pour manger un bon fish and chips (primé en 2014) ou simplement boire une bière dans une ambiance convivale

20150131_133702

 

Under the stairs, 3 a Merchant Street

Une adresse repérée dans un guide réputée pour ses excellents cocktails, les meilleurs de la ville parait-il!

On est arrivé à 19h et on a pu avoir une table pour 20h, le temps de faire un petit tour et c’était bon. Les cocktails sont extras, avec un goût de reviens-y. Une adresse à tester absolument!

20150130_202152

Et puis, si comme nous, vous avez bon appétit le matin et que vous êtes du genre à prendre des forces avant de sillonner la ville (ou de gravir Arthur seat!), laissez vous tenter par un full scotish breakfast. Je n’ai pas noté l’adresse, on s’est arrêté au hasard et on n’a pas été déçu!

20150131_095204
full scotish breakfast

 

Et puis la dégustation de whisky (rien à voir avec les whisky coca que je buvais à 20 ans!!) dans les pubs, avec de la live music, so good!

20150131_125959

A voir aussi le (tout) petit marché de producteurs le samedi matin avec des produits locaux, pour l’ambiance!

20150131_092050

20150131_092815

LOVE ETC..., TRAVEL

Long week-end d’hiver à Edimbourg

J’avais lu quelques billets (ici ou encore ) qui donnaient sacrément envie de filer pour Edimbourg.

Ca tombe bien, c’est la destination qu’a choisi Mister Bonheur alors qu’on avait quelques jours off et child free fin janvier.

Je lui ai dit t’es sur, Edimbourg en hiver? Porto serait cool aussi, non? Et puis les heures suivantes je lui annonçais les horaires de départ (depuis Genève avec Easyjet), je bavais sur les hôtels avec piscine et je listais mentalement ce que je mettrais dans ma valise (damart, bonnet, gants, chaussettes en laine et maillot de bain donc)

Un voyage organisé vite fait, sans trop réfléchir et sans trop d’attentes, juste l’envie de prendre du bon temps et de découvrir une ville qui nous tentait depuis longtemps.

Alors oui, en janvier à Edimbourg il fait sacrément froid (notez qu’il fait + doux le matin et que les températures baissent au fur et à mesure dans la journée) mais pas une goutte de pluie, au contraire un ciel souvent bleu, avec cette lumière incroyable. La douceur de vivre et l’extrême gentillesse des écossais l’ont vite emporté sur le reste. Bon aussi on a gouté du whisky (coup de cœur pour le Loch Lomond) pour se réchauffer 🙂

Au programme de belles balades en free style (c’est en se perdant qu’on découvre le mieux, non? En vrai il est facile de se repérer à Edimbourg, pas besoin d’être scotché à son plan!) et la magie a très vite opéré au fil de la découverte des différents quartiers, en s’imprégnant de l’ambiance si particulière qui règne là bas.

Le charme fait son œuvre au fil des jours heureux passés à Edimbourg, pas de coup de foudre immédiat, je suis tombée amoureuse de la fascinante capitale Ecossaise au fil des jours. On a gardé le meilleur pour la fin et terminé par l’ascension (sport!) d’Arthur Seat avec une vue magnifique de la ville.

J’ai très envie de retourner en Ecosse, avec les enfants (choisir peut être le printemps), et partir à la découverte des Borders et des Highlands. En + en Ecosse, il y a une multitude de Pubs, restaus sont Kid and family friendly

ps: J’ai résisté de justesse à dévaliser les boutiques de tartan où l’on trouve des accessoires de toutes les couleurs

20150131_114251 (1)
balade à Arthur Seat

 

20150131_142731

20150130_103758 (1)

20150130_104307

20150131_162107

20150130_115927

20150131_163919

20150131_162046

20150131_160107

20150131_161832

20150131_155811

20150131_155950

TRAVEL

Visite des jardins de l’imaginaire à Terrasson

A Terrasson nous avons tenté, un peu par hasard, la visite des jardins de l’imaginaire, quelques heures après notre arrivée dans le Périgord.

C’est un superbe jardin en terrasse (avec plein d’escaliers) et un cheminement bien pensé. Hyper entretenu, un peu trop propret peut être. Mais vraiment chouette! J’ai adoré le côté qui surplombe la ville et le jardin des fontaines était époustouflant.
La visite guidée dure une heure et elle est gratuite pour les petits.

Avec deux enfants en bas âge (18 mois et 2 ans 1/2 je le rappelle) c’était plutôt sport de suivre le groupe, surtout que Jolie douceur voulait absolument marcher, seule, sans donner la main et sans s’arrêter aux endroits proposés.

Quant à lui, Petit bonheur, qui n’avait pas siesté, répétait en boucle « prendre dans les bras » et n’avait manifestement pas l’intention d’écouter le guide.

D’autres familles avec des minis vraisemblablement moins relous que les nôtres ce jour là, ont fait la visite en poussette sans problème mais je préfère prévenir, avec les escaliers c’est un peu sport…

On s’est payé une bonne bière avec Mister bonheur en sortant pour s’en remettre!

A mon avis pour en profiter mieux vaut y aller avec des enfants un poil plus grands et/ou qui tiennent un peu en place 😉

20140818_155549

20140818_160906

 

20140818_160502

 

20140818_160841

TRAVEL

Collonges la rouge

J’ai mille choses à partager. Les enfants qui grandissent, Jolie douceur qui s’affirme copieusement du haut de ses dix huit mois et Petit bonheur qui devient grand et continent (à UNE SEMAINE de la rentrée…).

Mais là tout de suite, puisqu’il fait gris et moche j’ai envie de vous parler des vacances et d’un des plus beau villages de France.

Collonges la rouge, jolie cité médiévale au charme ravageur. Mon coup de cœur dans le Périgord.

Des petites boutiques, de l’artisanat, des ruelles dédiées aux piétons (donc kid friendly) où il fait bon flâner .

Un spot à ne pas manquer si vous passez dans le coin.

Des visites guidées par un passionné sont organisées la journée ou le soir au flambeau (so romantic). On a pas pu tester mais j’aurais adoré 😉

20140819_154935

20140819_155828

20140819_154509

20140819_154221

20140819_154405

20140819_154925

20140819_161011

LOVE ETC..., TRAVEL

Escapade gastronomique et romantique en Côte d’or

En juillet, on a eu un grand weekend de 3 jours.

Mister bonheur ferme rarement le restau les jours fériés, mais là il m’a dit banco pour le lundi off!

Après avoir soufflé les bougies et déposé les enfants entre de bonnes mains, on a filé en Bourgogne.

Oui encore! Un peu plus au nord, à Saulieu, cette fois. Mister bonheur me bassinait rêvait de dîner dans un restaurant étoilé et chez Loiseau en particulier alors l’équation child free et anniversaire semblait parfaite…

J’ai réservé deux nuits à l’hostellerie de la tour d’Auxois, qui ma foi est un lieu accueillant et plein de charme, pour un rapport qualité/prix très honnête. Dommage que le petit déj’ ne soit pas inclus et un peu plus fourni côté salé (Mister bonheur apprécie les œufs et les saucisses lorsque l’on est à l’hôtel).

On s’est baigné le premier jour dans une eau chauffée mais revigorante (la méteo n’était pas de la partie) avant de se faire un petit (enfin petit, petit…) apéro au champagne et d’aller dîner au restaurant de l’hôtel. La salle était très agréable et la cuisine savoureuse, travaillée avec des produits de qualité et du pain maison!

On se réservait le dîner gastronomique pour le 2e soir, pour le côté crescendo du weekend.

20140713_201141

20140712_171330
plaisir suprême: la lecture au bord de la piscine. AU CALME

 

20140712_174615

20140712_204136
tartare de st jacques et granny Smith
20140712_212254
filet de bœuf
20140712_223850
sablé breton aux abricots

 

Le dimanche on s’est baladé à Beaune, ville coup de cœur, avant de poursuivre la route des grands crus avec évidemment une petite pause dégustation à base de Meursault, Gevrey Chambertin, Volnay, Chassagne Montrachet.

 

20140713_121227
Beaune

 

20140713_122308
beaune
20140713_154423
Route des grands crus

Coup de cœur pour la Bourgogne, ses paysages, ses pierres, sa richesse culturelle et gastronomique.

On aura passé deux weekends super sympas, avec deux ambiances très différentes et  l’envie de découvrir davantage cette jolie région, lors d’un prochain long weekend, avec les enfants cette fois, car la Bourgogne regorge d’activités, de découvertes et de jolies balades à 1h ou 2h de Lyon.