HOME SWEET HOME

La parité, on en est où?

Chez nous, à première vue côté parité on est bien.

Mister bonheur sait très bien cuisiner puisque c’est son job, mais bon le week end il aime que je prenne un peu le relais, ce que je peux comprendre.

Il lave le sol chaque semaine, sort les poubelles chaque jour, fait les vitres quelques fois par an (no comment), repasse (ah non ça c’était avant) et s’occupe très bien de Petit bonheur quand il est là.

Moi je gère, le linge, l’aspi, le nettoyage, le rangement, les courses chaque semaine (une fois par mois on y va ensemble pour le grand ravitaillement en couches etc) toutes les petites bricoles qu’on ne nomme pas mais qui mis bout à bout font augmenter les tâches ménagères. Et puis j’ai Petit bonheur chaque jour (sauf le vendredi) et mon taf.

En clair, même si Mister bonheur participe (en ralant et quand je le sollicite) je suis le boss, c’est moi qui fait tourner la baraque! Je sais, je sais, certains ne font rien et je suis plutôt chanceuse dans le fond.

Mais disons, qu’avant, quand je bossais à l’extérieur, les tâches étaient un peu mieux réparties, il me fillait plus volontiers un coup de main. Depuis que je taf chez moi, c’est la décadence!

Régulièrement on fait le point, je crois que ça va s’améliorer et puis non! Les repproches n’incitent pas à participer davantage, je l’ai bien compris, alors j’ai essayé la valorisation de ce qui est fait mais c’est pas plus efficace.

Vous avez un truc, vous pour faire bouger les choses?