BLA BLA BLA

Voilà l’été

Il est brulant ce mois de juillet, avec ses 40° à Lyon. Alors dès qu’on peut on file se baigner, on cherche l’eau et la nature.

On met de la couleur les autres jours, de la nouveauté, de l’extra dans l’ordinaire. C’est ça les vacances. Enfin pour eux, parce que moi j’ai dit ciao aux vendredi child free pour deux mois, je cuisine au minimum (trop chaud pour être derrière les fourneaux) et pourtant j’ai l’impression de me poser tout le temps la question qu’est ce que je vais faire à manger pour changer du melon/ tomates/ taboulé/ tarte salé.

J’ai lâché prise pour les miettes et à l’heure de la (longue) sieste des enfants je bouquine encore et encore, je fais un peu de reiki, je suis bien.

Il y a la paperasse à boucler pour le boulot, les tonnes de petites choses à faire avant de partir et malgré tout l’instant présent et les petites mains qui nous rattrapent.

Chez le primeur Petit bonheur donne un à un les abricots et la vendeuse lui propose de mettre le sachet, ça ira plus vite. A trois ans et demi, on a toute la vie devant soi 😉

Alors on prend le temps. Le temps d’une sortie sans poussette, de mettre de la mousse dans le bain et de jouer encore cinq minutes maman, de lire des histoires un peu plus longues, de coller des autocollants de pirates ou de rhabiller le bébé de Jolie douceur pour la 5e fois, de s’arrêter cinq (longues) minutes devant la vitrine du fromager.

On prend le temps d’un pique nique le soir avant de rentrer après une journée en balade, le weekend. On relâche un peu sur les horaires. On sort sans les enfants, on voit des potes.

On s’est fait une chouette journée avec Petit bonheur et des copains. Il pousse comme un champignon, il dévore et a des douleurs de croissance. Il est toujours aussi câlin, malicieux et drôle. On est dans une phase où l’on passe de super moments et notre complicité est renforcée.

L’été fait aussi grandir Jolie douceur qui participe à tout. Elle est comme un poisson dans l’eau et réclame exclusivement son père pour « nager ». Il lui a appris à faire la planche (avec ses brassards hein), à plonger etc.

Elle avance d’un pas joyeux et décidé, s’affirme « ça siffit! » « c’est pas possible ça! » ou encore « Laisse moi tranquille ». Bah voui hein (en haussant les épaules) Za pas besoin (pour ranger ou faire quoi que ce soit qu’elle n’a pas décidé!) ou Za besooooooin (d’un de mes sacs).Elle est aussi hyper douée en bisou esquimau et bisou papillon. Elle est craquante (sauf quand elle se roule par terre).

Dernière ligne droite avant les vacances, les châteaux de sable, les balades du soir en bord de mer, i gelati…

495

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s