MES GONES

Apprivoiser les émotions

IMG_9408

Petit bonheur est très sensible et ne fait pas dans la demie mesure, il est très content, très en colère, très joyeux, très frustré, très, très, très…

Jolie douceur va avoir deux ans (mais où est mon bébé?!) et elle entre dans une phase délicate d’affirmation où elle est parfois dépassée par ses émotions. Les interdictions et limites sont compliquées à accepter.

Aussi je cherche des outils et supports pour les accompagner dans leur gestion des émotions.

Il y a la méthode de Faber et Mazlich (on en reparlera), le bonhomme des émotions (faut que je le ressorte celui-là!) et les livres, évidemment.

En ce moment, Petit bonheur aime bien Les colères de Tigon. C’est l’histoire d’un petit dragon qui apprend à dompter sa flamme (sa colère) pour qu’elle ne brûle pas tout sur son passage. On le lit souvent et il demande des explications.

Mercredi, puisque la varicelle s’est invitée (avec ses multitudes de bulles!)  j’avais trois enfants au lieu de deux et il fallait repenser l’organisation et proposer des activités adaptées. J’ai lu l’histoire de bulles, découverte sur le très inspirant blog d’Elsa.

Petit bonheur a écouté attentivement. Jolie douceur a vite décroché.

Puis ils ont dessiné.

Jolie douceur a dit « pan la colère. Pas contente. »

Petit bonheur a travaillé assidument sur ses bulles. « Est ce qu’elle est jolie maman ma bulle d’amour? Est ce qu’on a droit de mettre plein de couleurs dans la colère? Attends ja pas fini mon travail! »

Hier soir, en rentrant du centre aéré Petit bonheur était bien agité. Il me dit: « j’ai beaucoup de bulles pas contentes dans mon ventre. »

Ah oui?

Puis, il a demandé l’autorisation pour dessiner, alors que c’était le moment de dîner. Permission accordée, autant prendre quelques minutes pour redescendre un peu en pression…

Il a spontanément dessiné des bulles. Deux grosses colères avec du rouge là et deux petites bulles qui font rire.

Il criait, comme un besoin de décharger. Je lui ai suggéré de mettre sa colère dans ses bulles puis de lui parler, de lui dire « colère ça suffit calme toi ».

Et vous savez quoi? Ca a fonctionné! Merci Elsa 😉

 

Publicités

5 thoughts on “Apprivoiser les émotions”

  1. Je te suggère un autre très joli album de Mireille d’Allance « Grosse colère ». Difficile d’exprimer de telles émotions (y compris pour nous, adultes :-)). Bonne soirée

  2. Dans ces moments là j’entends la voix de l’homme de la maison qui me dit: « la colère doit s’exprimer et ensuite on posera des mots dessus! ». Puis, nous fabriquons avec Lapinette des « pas content »,petit bonhommes en pâte à modeler, que l’on écrase en expliquant les raisons de la colère pour libérer les dernières tensions…
    Ps: Ce bonhomme des émotions est superbe!

  3. Merci! Pour cet article et ces aides. Ici c’est P’tite Merveille qui ne fait pas dans la demie mesure. Je vais aller voir l’histoire des bulles. Mais avant je vais continuer à visiter ton blog, on surnomme notre grand P’tit Bonheur aussi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s