ETRE PARENTS, MES GONES

Accompagner le changement, oui mais comment?

A chaque grande étape, à chaque changement, Petit bonheur manifeste copieusement son hypersensibilité.

Il y a eu les poussées dentaires accompagnées de maladies infantiles non stop l’hiver de ma 2nde grossesse, l’arrivée de sa sœur, le passage dans un lit de grand et les siestes chaotiques, ma reprise du taf, l’apprentissage laborieux de la continence, les vacances avec l’adaptation à un environnement nouveau et maintenant l’école. Autant d’étapes que de perturbations parallèles.

Les phases de développement se succèdent, parce que le changement c’est la vie. On a l’impression de faire un break entre deux pour repartir de + belle dans la difficulté à chaque fois.

On passe systématiquement pendant plusieurs semaines par une phase de sommeil compliqué et très perturbé.
Depuis les vacances, il se réveille à nouveau à 5h/5h30 chaque matin. CHAQUE MATIN.
Ca n’a jamais été folichon de ce côté là, on a souvent trouvé que les réveils routiniers à 6h30 étaient indécents mais là…
On pourrait croire qu’il va ensuite faire une bonne sieste. Détrompez-vous. Depuis ses tout premiers mois moins il dort…moins il dort! Petit bonheur est comme ça, il ne fait pas dans la demie mesure, il est entier.

Ne me dîtes pas mais couche le plus tard! Ca m’énerve. On a essayé. C’est pire. Il se lèvera à la même heure en étant encore + épuisé qu’il ne l’est déjà.

Ce n’est pas uniquement le manque de sommeil qui est relou, il y a les dommages collatéraux, les chouineries, l’impatience (de part et d’autre).

On explique, on lit des histoires avec ses héros préférés en rapport avec les étapes qu’il vit.

Dans un premier temps il est très enthousiaste face au changement quel qu’il soit, puis ça part en vrille côté sommeil et ensuite il y a des crises à répétition.

J’ai testé le rescue pour les kids, le sirop homéopathique nuit quiet, les massages après le bain, les colliers d’ambre.Sans résultat durable ou significatif.
J’ai fait appel deux fois à Aude Becquart, qui est très compétente, bienveillante et efficace. Elle nous a donné de bonnes pistes qui fonctionnent un temps puis rebolotte.

Voilà je galère et parfois je me sens tellement désemparée, dépassée et impuissante avec mon petit bonhomme qui a une force physique de ouf, une résistance sans limite, une sensibilité très développée et un réservoir d’amour qu’il faut remplir en continu.

J’aimerai l’accompagner sereinement et ça me fout les boules de pas assurer avec lui.

Y a-t-il un lien avec la prématurité? Il se réveille et réclame son lait le matin. Il n’a jamais pu patienter lorsqu’il a faim. Pourtant il dîne copieusement, je fais en sorte de prévoir un plat qui passe à coup sur le soir, quitte à être + ambitieuse et proposer des légumes qui passent moins au déjeuner.

Il parait qu’un jour ça ira mieux, qu’il dormira et que je devrais le tirer du lit pour aller à l’école. Oui mais c’est quand?

20140815_101002

Publicités

4 thoughts on “Accompagner le changement, oui mais comment?”

  1. Comme je compatis. Ici, avec ma numéro 2 de 13 mois, et bien on en est à … 13 mois de nuits pourries. Ici, c’est plutôt qu’elle a le sommeil hyper agité et qu’entre minuit et 4/5h du matin, elle se réveille presque toutes les heures…. sans qu’on arrive à vraiment comprendre pourquoi. On a réussi à apaiser le coucher, avec la mise en place d’un rituel, elle fait une première partie de nuit correcte et après c’est le chaos.

    Franchement, c’est juste affreux et certaines nuits je suis désespérée … Bref bon courage à toi !

  2. Bon courage, j’espère que ce sera bientôt, car en plus de la fatigue générée par les endormissements et sommeils difficiles, par les réveils très matinaux, il y a les dommages collatéraux comme tu l’expliques si bien… des bises pour vous souhaiter le week-end le plus agréable possible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s