BELLE ET ZEN

Et puis… moi d’abord!

Les mamaaaans, les chouineries, les « chérie tu sais où est… », les « y a plus de café? » ça va bien cinq minutes.

Les enfants grandissent et j’ai envie de penser à ma pomme.

Ce matin je tombe sur cette phrase: « T’accorder la priorité ce n’est pas ce que tu appelles l’égoïsme, c’est la conscience de toi-même ». Neale Donald Walsch.

Une bonne dose d’égoïsme ou de conscience de soi, appelez ça comme vous voudrez…
Voilà j’y suis. J’ose m’accorder la priorité, de plus en plus souvent. Je m’étais dis que ça ne m’arriverait pas, que je ne m’oublierais pas. Et puis…j’ai fait comme j’ai pu.

Avec deux enfants rapprochés, le boulot, le quotidien ce n’est pas/plus spontané de me donner la priorité et je dois me le rappeler souvent.
Un pas après l’autre, c’est déjà un pas vers moi…

Boire mon jus de citron matinal avant de vérifier si le linge dans le sèche linge est sec.
Sec ou pas il peut bien attendre trois minutes ce linge, non?

Prendre temps pour une méditation guidée pendant la sieste des petits ou le vendredi.
C’est un peu le monde à l’envers: moins j’ai le temps moins je médite alors que par expérience je SAIS que c’est l’exact contraire + je médite + j’ai le temps…

Pratiquer le reiki.

Ressortir mon bol tibétain. Et mon carnet de mandalas.

Prendre des bains aux sels de fleurs de bach qui sentent si bon. Gommer, hydrater.

Me mettre de la crème sur les pieds avant d’aller me coucher.

Faire du shopping pour moi aussi.

M’offrir le temps de rêver.

Cuisiner avec plaisir et plus uniquement par nécessité à la va-vite. Et m’autoriser l’option coquillette si ça me facilite la vie. Et alors?!

Et mille autres petites choses.

J’ai envie de me permettre la réussite, de cultiver la bienveillance envers moi-même.
C’est bien beau de vouloir éduquer mes enfants avec bienveillance mais comment leur transmettre si je ne le suis pas envers moi-même. La base  passe par l’exemple, non?

20140630_145713

Publicités

4 thoughts on “Et puis… moi d’abord!”

  1. Hello, je suis exactement au même endroit que toi, même si je n’ai qu’un enfant pour l’instant. Je commence tout juste à reprendre soin de moi. Ca m’encourage de savoir qu’on est toutes traversées par les mêmes questionnements et les mêmes envies.

  2. Ben moi je suis juste derrière vous les filles!J’en ai envie et besoin mais j’y arrive pas encore.Pourtant je suis sincèrement d’accord qu’on a besoin de prendre soin de soi pour pouvoir prendre soin des autres sans amertume.Bon,au boulot alors?…

    1. Eh oui au boulot!
      Les premiers mois (année?) qui suit l’arrivée d’un bébé on prend quelques bouffées d’air pour mieux repartir, mieux tenir.
      Et puis petit à petit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s