MES GONES

Frère et soeur complices mais pas que

20140410_155647 (1)On voit souvent sur les blogs combien les enfants d’une fratrie sont proches et complices.

C’est beau et ça donne des envies de famille ricoré, chabadabada.

On vit des moments doux comme le miel chez nous aussi et croyez-moi j’absorbe ce bonheur en conscience, avec tous mes sens, avec des paillettes plein le cœur. Genre je suis une princesse, je vis dans un monde merveilleux.

Avec ma reprise du boulot, la complicité  de Jolie douceur et Petit bonheur s’est encore renforcée.

J’adore les observer jouer ensemble. Jolie douceur s’est mise à marcher d’un coup, elle court presque après son frère maintenant.

J’aime les observer quand ils s’imitent, quand ils s’inventent des jeux, quand il fait de la musique et qu’elle danse, quand il a une attention mignonne, quand elle s’abandonne dans ses bras pour un calin, quand ils papotent dans leur chambre ou rient aux éclats et s’éclaboussent dans le bain.

Dans la vraie vie, en tout cas la notre, ils se chamaillent aussi. Beaucoup.

Pour un jouet ou pour notre attention.  Jolie douceur tient beaucoup à sa poussette. C’est le seul objet (en + de son doudou) qu’elle s’est vraiment appropriée. Petit bonheur lui pique parfois et évidemment elle est inconsolable.

Elle aussi vient le voir quand il joue tranquillement et fait tomber ses « grandes tours » de cubes. Le drame.

Ils partagent leur chambre. Ils partagent leurs parents. Ils partagent la plupart de leurs jouets. Je crois qu’il est temps de créer un espace (pas forcément dans la chambre, pour une question pratique) dédié à chacun, avec des jouets à chacun qu’ils pourraient prêter ou non. Un univers qui leur serait propre, pour se construire, où ils pourraient inviter l’autre ou pas, selon leur choix.

Quoi qu’on fasse avec Jolie douceur, Petit bonheur vient et réclame « moi aussi ».

Si on adopte une attitude avec lui il tient beaucoup à ce qu’on fasse pareil avec elle.

J’évite de les comparer et je m’interroge souvent sur ce rapport frère et sœur nouveau pour moi, que je découvre avec eux. Je m’interroge sur l’équité, sachant qu’on ne gère pas tout pareil avec chacun, puisqu’ils sont très différents et leurs besoins varient selon ce qu’ils vivent.

Pas évident à gérer leur sensation d’être… d’être quoi d’ailleurs? Rejeté? Moins aimé?

Pas évident à gérer les stratégies qu’ils adoptent, surtout lui (son réservoir d’amour se vide si vite!) pour chercher l’attention. Est ce + dur pour lui, parce qu’il a connu la vie d’enfant unique (quelques mois mais bon)?

On fait ce qu’on peut pour leur transmettre un sentiment de sécurité. On fait au mieux pour rassurer. On répète des je t’aime, encore et encore.

Il y a quelques semaines, j’ai apprécié passer une journée avec chacun.

L’ambiance était sereine, tout autre. C’est facile à vivre pour les parents quand les enfants sont en effectifs réduits où chacun se révèle différemment.

J’ai commencé la lecture de Faber et Mazlich Ecouter pour que les enfants parlent et parler pour que les enfants écoutent. Il existe un opus sur la rivalité entre frères et sœurs, sur lequel j’ai bien envie de me pencher. Vous connaissez? Vous l’avez lu?

Et chez vous complices ou pas?

Publicités

13 thoughts on “Frère et soeur complices mais pas que”

  1. TJ et Hanaé se chamaille aussi beaucoup et Hanaé a déjà bien compris comment se défendre, lol.
    C’est une très bonne idée de faire un espace de jeux différent pour chacun, Je l’ai dailleurs lu dans un article y’a pas lontemps sur un blog d’une maman qui fait RIE comme moi. Elle a 2 filles rapprochées et ça l’a bcp aidé 🙂

  2. Ah,la fratrie…J’avoue être émerveillée de leur complicité mais aussi à l’affût des petits signes qui montrent que là Mister Grand Frère a plutôt envie d’étrangler sa petite sœur que de la serrer fort…Comme tes enfants sont proches en âge,mon idée serait de ne pas trop intervenir quand ils se chamaillent pour les laisser régler seuls leurs affaires-bien sûr dans la limite si raisonnable et en gardant un œil sur la puce!
    Je crois qu’il faut aussi savoir dire non au ‘on fait pareil avec ma sœur’.Moi je dis ‘non parce que ce n’est pas ce qu’elle veut’,’non parce que c’est bien quand vous êtes différents’,’non parce qu’elle a un autre avis’…Et petit à petit je vois que mon Little Man accepte de mieux en mieux…
    Et pour ton vendredi ‘Child Free’ juste bravo.J’attends que ma puce ait un peu grandi car l’allaitement nous lie,mais je trouve que c’est important d’avoir de l’oxygène.Ca ne me faisait pas le même effet quand je travaillais mais là en congé parental j’espère arriver comme toi à me dégager cette liberté.
    Courage pour la conduite.Tu auras plus le trac qu’une ado mais ta conscience du danger sera ton point fort-May the Force ne with you!!!

      1. 2 commentaires qui me sont venus:le bouquin de F&M dans mon souvenir c’est pour les plus grands.J’avais été un peu déçue.
        Et surtout pour l’espace vital,le top c’est une petite cabane en tissu.Chacun la sienne,ça se replie,se déplace…Chez nous c’est SON espace et je me sens super fière quand il m’y invite.

    1. Petit bonheur a tendance à vouloir imposer ses idées à sa sœur (prend ce crayon alors qu’elle a pas du tout envie!), pas évident à comprendre pour lui!Je les souvent laisse se chamailler, trouver leurs solutions.
      Le congé parental n’a de congé que le nom 😉

  3. Les miens ont le même écart que les tiens, d’abord un garçon puis une fille, une classe d’écart, ils s’adorent sont toujours ensemble, mais qu’est ce qu’il peuvent se disputer!!! pas 10 minutes sans une chamaillerie, c’est usant parfois! mon frère et ma sœur ont sensiblement le même écart et à 13 et 14 ans passés c’est toujours identique donc je crois qu’il va falloir composer avec pendant un bon moment encore!

  4. Hello, je découvre ton blog… mes enfants aussi sont très rapprochés, c’est vrai que c’est un bonheur de les voir grandir et de voir leur complicité. Il se passe quelque chose entre eux que l’on ne peut comprendre, un lien qui les unira pour la vie (je l’espère). Alors on s’éclipse doucement et on les regarde, on les observe, quel bonheur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s