REAL LIFE

Si à 30 ans t’as pas ton permis t’as raté ta vie!

Cette année je vais avoir 30 ans. Eh ouais!

Et je n’ai pas (encore?) mon permis, malgré la pression les encouragements de mon entourage depuis que je suis en âge de le passer.

Je m’étais inscrite à l’auto-école au moment où je suis tombée enceinte de Petit bonheur et j’ai été stoppée dans mon (pseudo) élan, avec une grossesse un peu compliquée. Dans le fond ça m’a bien arrangée.

Et puis Jolie douceur est arrivée…

Je vis bien sans conduire. En ville j’ai tout à proximité, j’habite dans un quartier stratégique, tout se fait à pieds.

Ca m’arrange parce que je n’ai pas envie de conduire. C’est ma peur number two après l’accouchement. Je ne l’explique pas. C’est comme ça.

Pourtant j’ai des envies grandissantes de jardin, de terrasse, de petit potager, de déjeuners dehors, d’apéro en été jusqu’à la nuit tombée, de voir les enfants observer les fourmis. Envie que dès les premiers beaux jours le quotidien prennent un air de vacances, à la maison.

Habiter une maison signifie sortir de la ville, se créer une autre vie, en adéquation nos nouveaux besoins, nos nouvelles envies, notre évolution.

Qui dit maison, dit campagne, dit permis.

Alors la semaine dernière j’ai pris sur moi, j’ai poussé la porte de l’auto-école…

Je ne sais pas combien de temps il me faudra pour parvenir à cet objectif (pour moi) ambitieux, mais le premier pas est fait.

Je vous souhaite une bonne journée, j’ai hâte d’être à ce soir pour potasser le code, si si!

20140319_093944

Publicités

10 thoughts on “Si à 30 ans t’as pas ton permis t’as raté ta vie!”

  1. Je l’ai eu en août dernier, à presque 28 ans ! On habitait dans une maison depuis 1 an, et ça devenait vraiment indispensable pour moi de l’avoir … Avant ça j’avais fait pas mal d’heures de conduite en grande ville, quand j’étais enceinte, et j’ai du arrêter car les manoeuvres devenaient compliquées avec mon gros bidon … Bref ça m’a pris deux ans avec deux pauses de plusieurs mois au milieu (deux opérations du pied + une grossesse) mais je l’ai finalement eu, et du premier coup ! ^^ Pourtant c’était pas gagné pour moi, j’appréhendais la route, le fait de conduire, les autres voitures … Aujourd’hui je suis de plus en plus à l’aise au volant, et je n’ai plus peur de conduire seule ! 🙂
    Tout ça pour dire qu’il faut persévérer, accepter qu’on est en apprentissage et qu’on ne peut pas conduire parfaitement du jour au lendemain, ça prend du temps ! Il faut être indulgente envers soi-même, et très rigoureuse dans les leçons de conduite (ne pas se trouver des excuses pour espacer les rendez-vous notamment ! 😉 ). Plus tu y mettras de la bonne volonté, plus tu condenseras les rdv au code et les cours de conduite, et plus vite ça viendra ! 😉
    Bon courage pour tout ça ! 🙂

  2. J’ai eu justement en leçon ce soir une femme de 30 ans, le même âge que le mien. Je suis monitrice dans la Sarthe, et franchement je trouve ça courageux. Alors peut perte que ça sera plus long qu’un jeune qui est encore à l’école, mais au moins en étant plus « âgée » je pense que tu es plus à même de « comprendre » la route et ses dangers. Je te souhaite de réussir!!!!
    Biz
    Aurélie

  3. Ne t’inquiète pas, tu n’es pas seule !
    J’ai aujourd’hui 36 ans et après avoir repris le chemin de l’auto école plusieurs fois sans jamais passer l’examen, avec un sursaut de culpabilité à la naissance de chacun de mes trois enfants, avec mon entourage qui en rajoutait une couche et malgré ma peur viscérale de la route et de ses dangers, j’ai (enfin, dirait un bon nombre) obtenu mon permis en début d’année (code du premier coups et conduite à la seconde tentative). Comme quoi…
    Bon, c’est un peu la honte d’avoir presque le double de l’âge de ton instructeur et de ton examinateur, mais ça fait un bon sujet de conversation pour briser la glace.
    Bon courage et accroche toi !

  4. Bonne résolution ! Bon courage pour cet apprentissage. Même si, il faut l’avouer, les cours, le code tout ça c’est plutôt très pénible, il faut bien passer par là, parce que quand même, conduire, je trouve que ça procure un beau sentiment de liberté… et comme tu l’écris ça peut même ouvrir de nouveaux horizons… Bon courage !
    (PS : moi aussi je suis de la team 1984 ! )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s