MES GONES

Petit bonheur a 26 mois

Petit bonheur a 26 mois, tout rond!

Il n’en finit pas de m’étonner et de m’impressionner, par son développement, son langage, par tout ce qu’il sait déjà faire.

En ce moment il est très câlin et ce n’est pas pour me déplaire. Il me dit « vient maman » ou « pour que je le prenne contre moi, puisque je lui dis viens dans ces moments-là.

Il a toujours été très affectueux, mais ses câlins là sont posés et durent quelques minutes. J’en profite! Surtout après la sieste alors qu’il a cette odeur de sommeil tout chaud si particulière que j’adore.

Il se passionne pour les couleurs qu’il aime nommer et il me demande plusieurs fois par jour de l’accompagner dans cet apprentissage et de le questionner (de quelle couleur est ton pantalon, mon pull, les fruits et les légumes etc). Il ne se trompe jamais pour le rose et l’orange. Pour lui le vert est bleu et le jaune orange et s’étonne de ces nuances.

Il parle beaucoup, répète ce qu’on lui dit, emmagasine les mots et les ressort à sa façon. On a droit à « attend une minute mamillon (papillon) et lebout  papa mamour ( debout papa d’amour) qui fait fondre l’intéressé, bien évidemment.

Petit bonheur, comme moi, aime beaucoup les livres. Il aime qu’on lui lise de courtes histoires (encore une tistoire) tout autant qu’il a plaisir à décrire ce qu’il observe au fil des pages.

En ce moment Petit bonheur aimerait mettre des mots sur les émotions, les siennes et celle qu’il observe. Il dit très souvent qu’il a peur, (des crocodiles, du dessin animé de Tchoupi qui se déguise, de la perceuse, du mixer à soupe). On va trouver des supports pour développer le vocabulaire des sentiments.

On a eu une période de repas « sélectifs », où j’ai dû ruser pour lui faire manger certains légumes (qu’il adorait pourtant), en les proposant mixés ou en « sauce ». Faute de quoi haricots, fenouil ou épinards étaient refusés pour cause de ficelle! Les choses vont en s’améliorant. Tout n’est que passager, ouf!

Le grand changement ces derniers mois, c’est la patience. Petit bonheur est maintenant capable d’attendre un peu avant le petit déjeuner. On revit de ne plus avoir à préparer de bib dans les hurlements. Certains matins, Petit bonheur bouquine ou joue avant de boire son lait. Il adore mettre la table pour que l’on prenne le ptit dej en famille et sait que le pot de confiture que l’on confie est fragile. Il a également intégré aussi que son repas puisse être terminé même s’il y a encore de la nourriture sur la table! Il sort de table et va se laver les mains seul, le matin, avant d’aller jouer avec sa sœur.

Les balades se font encore en poussette double, lorsque je suis seule avec Petit bonheur et Jolie douceur. Lorsqu’on est tous les quatre en revanche il veut marcher, marcher, marcher. Il faut s’armer de patience pour les + longs trajets où fatigué, il refuse d’avancer mais ne se résigne pas à monter dans la poussette. La tablette nous guette!

On traverse une phase intéressante, où Petit bonheur obéit. Comme il est de nature déterminé il tente de vérifier si les limites sont bien posées ou n’ont pas changé (en 5 minutes) mais globalement l’autorité peut être posée sans heurt.

Petit bonheur est soucieux d’équité et d’attention et cela m’interroge quant à mon positionnement. Si ça sœur se met en danger, il essaie pour voir notre réaction, alors qu’il sait que ce n’est pas permis (et qu’il ne met plus d’objet à la bouche depuis longtemps par exemple). Si sa sœur joue il veut le même jeu. S’il joue il ne veut spontanément pas partager/ prêter. Si je lui dis de mettre son doudou dans son lit, il s’assure que sa sœur n’ait pas le sien non plus (quitte à lui prendre des mains pour le mettre dans son lit à elle). On rassure, on explique, on répète les règles encore et encore.

Petit bonheur aime jouer avec la petite cuisine et me servir le café. Ce qu’il préfère c’est que l’on trinque. Tchin mon Petit bonheur chéri!  Il aime jouer aux voitures (avec le tracteur rouge) et balader bébé dans la poussette ou encore assembler le train duplo.

Il adore dessiner à côté de moi lorsque je m’occupe des papiers et réclame souvent la pâte à modeler pour que l’on fasse des boules.

Petit bonheur dit parfois dodo puis dodo non. Il veut bouquiner dans son lit au moment de la sieste puis dort bien et ne se réveille quasi jamais lorsque Jolie douceur termine sa (courte) sieste. Par contre c’est elle que je dois coucher en premier. C’est important pour lui de voir qu’elle dort aussi. Les rituels le rassure.

Je me souviens de ses premiers mois, je me disais qu’il ne serait plus jamais aussi petit. Il grandit, grandit, grandit. Et je dois dire que je trouve ça chouette de partager chaque jour de nouvelles découvertes et activités avec lui. Notre relation s’enrichit, même si  à chaque stade l’impression que ça ne pourrait pas être mieux, tant je suis heureuse de ce que l’on vit ensemble.

712

Publicités

4 réflexions au sujet de “Petit bonheur a 26 mois”

  1. Tant mieux pour toi! Le notre de 24 mois est entré en pleine crise des terrible twos. Depuis quelques jours après son anniversaire (résultat des mauvaises habitudes des vacances ou coincidence??) on a le droit aux roulades, hurlements, jets d’objets,…. et ce malgré son grand frère qui s’occupe un peu de lui parfois quand même,…

    1. On a eu le droit au terrible two à 18 mois et on a connu plusieurs mois hyper relous… Mais ouf ça tend à se calmer et on ruse en proposant des choix et en reformulant. Courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s