REAL LIFE

Mes trucs pour gérer deux enfants rapprochés

S’il y a plein d’avantages à avoir deux enfants rapprochés, notamment leur complicité, cela demande une bonne dose d’organisation. Surtout si on est en congé parental ou qu’ils sont principalement gardés par leurs (courageux) parents.

Ma première astuce pour les gérer c’est de sortir. L’installation est coton au début (appart en étage, petit garçon de 15 mois qui marche mais qui a besoin d’aide pour descendre, sans les dévaler, les quelques marches de l’entrée). Au fil des mois ça va en s’améliorant.  J’y laisse bien quelques gouttes de sueur à chaque fois encore, mais une fois dans la poussette double, zou, roule ma poule! Sauf en cas de tornade, s’aérer ça nous change les idées et ça nous fait du bien à tous. En bonus, pousser une poussette double ça fait de super biscottos! Une poussette canne et manduca c’est bien aussi.

Ensuite se faire aider, au moins les premiers mois. Surtout si on n’a pas de famille à proximité sur qui compter. J’ai une aide à domicile (TISF) qui vient me filer un gros coup de main (sols, repassage, linge, aide avec les enfants etc) une matinée par semaine. Clairement indispensable les 6 premiers mois. La CAF peut prendre en charge une partie des frais occasionnés, à voir au cas par cas. Se faire aider et déléguer une partie des tâches ménagères s’avère être le choix gagnant pour se préserver, préserver son couple des reproches (tu m’aides jamais-je fais tout-t’es jamais là etc) et limiter un tant soit peu la fatigue de part et d’autre.

Se caler sur le rythme des enfants. Dormir en même temps qu’eux. Ce conseil on l’entend souvent, dès le premier enfant. Quand ils sont deux, il prend vraiment tout son sens. Quand c’est le moment faut y aller, l’occasion est trop belle, il faut la saisir, quitte à tout laisser en plan et reprendre le rangement, la vaisselle, ou que sais-je, après la sieste.

Instaurer des rituels. Petit bonheur en est friand. Je me dis parfois que c’est trop. Toujours est-il que ça le rassure et les rituels m’aident à le canaliser et rythmer la journée, surtout aux moments clés que je gère seule avec les deux (sorties, repas, bain).

Anticiper. J’essaie d’avoir une longueur d’avance sur la logistique, pour les repas, les courses. Idem pour le week end, je prévois souvent des activités, des amis à voir ou à inviter (faut pas s’isoler, ça rend dingos!). C’est + facile ensuite d’assouplir, de modifier les plans plutôt que de tout improviser et de gérer en total free style.

Impliquer et responsabiliser le grand. Depuis qu’il est en âge de marcher Petit bonheur est désireux de participer aux tâches quotidiennes. C’est aussi très important pour lui de jouer son rôle de grand frère : il va chercher le doudou quand Jolie douceur pleure ou danse pour la faire rire, donne un jouet (et le reprend mais ce n’est pas le sujet). Il adore qu’on lui confie de petites responsabilités : à deux ans il aide à mettre la table, donne un à un les articles des courses pour les ranger, met son linge sale dans la panière, peut porter un petit paquet…

S’offrir des moments de solitude. Ca peut être trois fois rien au départ, le temps d’aller seul(e) à la boulangerie ou à la poste. Un peu + tard, quand les marques sont prises on peut être + aventureux et s’organiser des temps libre de qualité 🙂

enfants

Publicités

4 thoughts on “Mes trucs pour gérer deux enfants rapprochés”

  1. Bon, je crois que je suis au point!! Sauf la poussette double, ici, Jolie Coeur veut MARCHER, et là, les sorties deviennent freestyle!! ^^
    Mon sauvetage a commencé à la rentrée, 3jours en crèche pour la grande, 1jour pour le petit… Mais le temps libre sert à trouver un moyen d’avoir des sous… Fin de mes droits chomage en mars… (flippette)

    1. Heureusement que Petit bonheur accepte encore la poussette car il n’a pas DU TOUT la notion du danger et en ville les sorties seraient juste ingérables pour l’instant. Courage pour la suite 🙂

  2. Bonjour
    Merci pour cet article.
    Je suis enceinte de mon deuxième enfant, j-6 pour être plus précise. C’est pour bientôt et j’appréhende un max. Du coup je me balade sur le net à la recherche de bons conseils. Je retiens la notion de rituels et le fait d’investir dans une poussette double.

    Merci
    Fatiha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s