MES GONES

Un deuxième enfant, c’est plus facile?

Quand j’étais enceinte de Jolie douceur je me suis demandé mille fois comment j’allais m’en sortir avec deux enfants rapprochés, alors que je ne menais pas large avec Petit bonheur.

Avec Jolie douceur tout est facile. Parce qu’on connait les bons gestes, les techniques qui marchent, les astuces et les ruses de parents testées et validées au préalable avec Petit bonheur. Et on n’a pas encore oublié parce qu’on n’est en plein dedans!

Avec elle tout est facile. Parce qu’il n’y a eu ni prématurité, ni RGO, ni BABI. Une jolie naissance, un peau à peau de bienvenue, des nuits blanches à la maternité pour favoriser la proximité et faire connaissance. La normalité, dans toute sa splendeur.

Avec elle tout est facile. Parce que l’adaptation de nos vies, le chamboulement et les inévitables renoncements (pour un temps) liés à l’arrivée d’un enfant, on y a eu droit avec l’arrivée de Petit bonheur. Donc un peu + ou un peu –

Avec elle tout est facile. Parce qu’on est + zen, qu’on doit dégager une sérénité (hum hum) qu’elle perçoit.

Ils sont arrivés dans le bon ordre. Avec lui on apprend, on puise souvent dans nos réserves physiques, nerveuses, émotionnelles, on se découvre des ressources insoupçonnées. Avec elle on découvre la joie d’être parents en toute simplicité.

043

Publicités

7 thoughts on “Un deuxième enfant, c’est plus facile?”

  1. Salut ! Tout semble si facile dans ce que tu décris. Perso, j’ai l’impression de passer tellement de temps à m’occuper de mon fils que j’ai du mal à m’imaginer avec un deuxième pour l’instant. Comment fait-on quand les deux pleurent ? On s’occupe de l’un, et l’autre continue de pleurer ? Dur, dur de m’imaginer avec 2 Bébés !

    1. A presque deux ans Petit bonheur pleure moins, il parle de + en + ce qui rend la communication + facile. Mais c’est vrai que les 1ers mois sont sport, avec l’arrivée d’un enfant et ça que ce soit pour le 1er ou le 2e c’est pareil 😉

  2. Je confirme, c’est plus facile pour le deuxième (ils ont deux ans d’écart) !! Même la naissance a été facile, sans complication. Tout m’a paru simple et beau.
    Certes quand ils pleurent ensemble de concert (ce qui est devenu rarissime chez nous maintenant), c’est dur pour savoir où donner de la tête, mais avec une bonne dose de zen, on y arrive toujours. Et maintenant, ils commencent à jouer ensemble (1 an et 3 ans), et la complicité s’installe petit à petit, c’est très beau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s