REAL LIFE

Mettre de la douceur dans les gestes du quotidien

Pour notre retour, Mister bonheur n’avait rien prévu de spécial.

Mais il s’est arrangé (et ce n’était pas si simple) pour venir nous chercher le matin, plutôt que l’après midi, à la maternité, parce que j’avais hâte de rentrer.

La veille, avant de partir bosser il avait passé l’aspi, lavé le sol, nettoyé la salle de bain et changer les draps, pour que l’appart soit propre et accueillant à notre retour.

Ca peut paraître un minimum, mais ça compte. Beaucoup.

Il a donné le bain à Petit bonheur, avant de retourner bosser, un peu plus tard que d’habitude, pour que la première soirée soit plus facile à gérer pour moi, avec nos deux enfants.

En rentrant du boulot, il a géré la petite, à 1h du mat, pour que je puisse souffler un peu et dormir, aussi.

On n’a pas pris le ptit dej ensemble le lendemain. Parce que j’ai choisi de le laisser dormir, un peu plus longtemps, à son tour.

Au final, s’il est plus reposé, il est plus disponible pour mieux m’aider et il est plus patient. Et vice versa.

Prendre soin l’un de l’autre. Faire de petites choses, au quotidien, avec grand amour. Pour le plaisir de l’autre. S’épauler. Defusionner. Ne plus tout faire ensemble. S’alterner. Se préserver l’un et l’autre des moments de repos, quand on peut. Apprécier les moments à deux, même s’ils sont plus rares.

Ca ne remplace pas les fleurs, offertes sans occasion (oui Mister bonheur sait être un sacré gentleman), ni les croissants chauds. Mais ça compte aussi, et ça fait chaud au coeur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s